Micheline Spoerri Candidate à l'Assemblée Nationale
Biologiste médicale, Docteur ès sciences
Ancienne Conseillère d'Etat, République et Canton de Genève
micheline-spoerri.ch

Sécurité de proximité

Depuis quelques années, le sentiment d'insécurité augmente. Le département se devait donc de prendre des mesures:

Création d'une task-force drogue et mise en oeuvre des assignations territoriales: créé en mars 2002, ce dispositif a conduit à 1'753 interpellations en 2003.

Etablissement d'un diagnostic genevois de sécurité:  afin de répondre au mieux aux préoccupations de la population genevoise, la police cantonale a lancé en automne 2004 un sondage téléphonique auprès d'un panel représentatif de 1'200 personnes. L'analyse des résultats, effectuée par l'Ecole des sciences criminelles de l'Université de Lausanne, doit permettre notamment la mise en oeuvre de la police de proximité du futur. Celle-ci s'orientera sur la mise en place de partenariats Etat-Communes pour une répartition optimale des tâches entre la police et les agents de sécurité municipaux (ASM).
Téléchargez le diagnostic local de sécurité 2004 du canton de Genève (format PDF, 4 415Ko).

Création d'une Commission de la sécurité routière: en novembre 2004, l'ensemble des partenaires publics et privés concernés par la sécurité routière ont été réunis au sein d'une commission. Son travail vise à renforcer les mesures d'éducation et de répression. Il a débuté par une campagne de sensibilisation diffusée par les médias télévisuels dans le premier trimestre 2005.

Signature de conventions de quartier, dont la première a été celle concernant le secteur de Cornavin (signée en décembre 2004). La prochaine convention concernera le secteur du quai marchand des Eaux-Vives (du jardin Anglais à Baby-Plage).
Téléchargez la convention de quartier Cornavin (format PDF, 1 670Ko).

Lutte contre la violence domestique: un projet de Loi ad hoc. La cellule familiale ou domestique devrait être un lieu de confiance et de sécurité. Tel n'est toutefois pas toujours le cas: la police a du intervenir à 1'239 reprises en 2003. C'est ce qui a conduit le département à déposer un projet de loi sur cet objet en décembre 2004. Adoptée en 2005, cette loi vise notamment à garantir aux personnes concernées d'avoir accès aux structures et au soutien dont elles ont besoin.
Téléchargez le projet de loi sur les violences domestiques (format PDF, 218Ko).

Etablissement de nouveaux accords avec la Société Civile

  • Signature d'un protocole d'intervention dans et aux abords des écoles. Afin de lutter contre la détérioration de la sécurité dans et aux abords des établissements scolaires, le département, en collaboration avec le département de l'instruction publique (DIP) et le pouvoir judiciaire, a élaboré un certain nombre de mesures qui seront mises en place à la rentrée scolaire 2005. Un protocole d'accord a été signé fin juin. Il s'agit notamment de la définition de périmètres autour des établissements scolaires à l'intérieur desquels des interdictions d'accès sont instaurées pour toute personne extérieure au milieu scolaire. Personnalisation des liens entre les deux institutions.
  • Convention d'utilisation de la solution AntiPedoFiles - LAW Enforcement Agencies (APF-LEA)

Afin de limiter le trafic des fichiers représentant des scènes illicites de pornographie et/ou de violence impliquant des mineurs sur les réseaux informatiques privés et publics (Internet), Action Innocence a réalisé la solution AntiPedoFiles.

Afin de participer à la lutte contre le trafic de fichiers illicites sur Internet, le DJPS a mis à disposition de la police judiciaire la solution APF-LEA. La police genevoise est la première au monde à recourir à AntiPedoFiles.

  • Collaboration avec les associations de commerçants: un document les renseignant sur l'évolution de la petite criminalité leur est envoyé mensuellement afin de les rendre attentifs aux risques encourus. Par ailleurs, les associations de commerçants sont consultées préalablement à toute autorisation de manifestations majeures.
  • Fermeture d'établissements publics: afin de faire respecter l'ordre public, le département a durci les mesures administratives à l'égard des établissements ne respectant pas les lois régissant ce domaine d'activité, en particulier vis à vis des mineurs.





Je veux poursuivre les réformes fondamentales que j'ai initiées
Découvrez "Genève, juin 2003... Un G8 pas comme les autres", le livre évènement de Micheline Spoerri.

Disponible aux éditions Slatkine
     Rejoignez-nous sur facebook