POUR UNE DROITE RÉPUBLICAINE
MODERNE ET RASSEMBLÉE




Mes chers Compatriotes,
Juste après les élections législatives de juin, l’Assemblée Nationale doit se réunir pour une session extraordinaire le 3 juillet prochain.
Elle doit voter la réforme fiscale et la nouvelle programmation budgétaire voulues par F. Hollande. Une grande partie sera votée cet été grâce à une loi de finances rectificatives et ciblera notamment les riches contribuables.
Leur proposition est de créer une tranche de l’impôt sur les revenus supérieurs à 1 million d’euros taxée à 75%. Après viendra celle de
150 000 euros taxée à 45%.
Des mesures plus restrictives sur les donations, une taxation alourdie des rachats anticipés sur les nouveaux contrats d’assurance vie, une suppression probable du prélèvement libératoire forfaitaire sur les dividendes.

Cet éventuel tournant de la rigueur dépendra de l’équation politique des législatives.
Si le 17 juin prochain la droite n’obtenait pas la majorité unifiée à l’Assemblée Nationale, il faudrait cependant qu’elle y soit représentée par un nombre maximal d’élus afin d’éviter que le nouveau pouvoir puisse engager certaines modifications fondamentales et irrémédiables dans notre constitution.

Dans une période de grande incertitude, la composition de la future Assemblée Nationale sera cruciale.

C’est le moment de construire ensemble, le grand rassemblement que mérite la seule cause qui nous anime : l’amour de la France.

Micheline Spoerri



Mes chers Amis,

La France semble avoir hissé de nouvelles couleurs. Un drapeau rouge, rose… vert y flotte, aux vents mauvais de l’histoire immédiate.

Et pourtant, ce pays dont nous sommes géographiquement, historiquement et surtout cordialement si proches, n’est pas réductible au peuple de la Bastille, hétérogène et enragé.

Majoritairement, la France n’est pas socialo-communiste, ni n’a vocation à devenir une terre d’Islam…

Les pouvoirs exécutifs, médiatiques et judiciaires y sont à gauche. Depuis peu, la Haute Chambre aussi. Menace d’arrogance. Un peuple qui est à tout le moins partagé ne peut ni ne doit être représenté exclusivement par les élites d’un camp.
Les démocrates, qu’ils le soient par goût ou par défaut, doivent être soucieux d’équité. La légitimité du pouvoir tient aux contre-pouvoirs qu’il sait accueillir.

Cette vision doit être une exigence.

Les élections législatives à venir sont une occasion de l’exprimer. Pour la première fois, les Français de l’étranger pourront peser à l’assemblée d’un juste poids. Ils concourront à désigner un autre chemin et à faire entendre une autre voix, celle d’une certaine résistance.

Micheline Spoerri a un rôle naturel dans ce combat.

Je vous invite à la soutenir avec ferveur.

Maître Marc Bonnant

www.micheline-spoerri.ch
Micheline Spoerri - 13, rue de Chantepoulet - 1201 Genève


Le présent message a été adressé sur l'adresse électronique que vous avez mentionnée lors de votre inscription sur les listes électorales consulaires, dont la communication est rendue possible en application des dispositions de l'article L.330-4 du code électoral. Conformément aux recommandations formulées par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés en matière d'utilisation des listes électorales à des fins de communication politique, vous pouvez néanmoins vous opposer à l'envoi de nouveaux messages sur simple demande de votre part en cliquant ici.